En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudre de Neptune.   Commandos de Marine
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
Texte à méditer :   Plus le singe monte haut, plus il montre son cul.   Michel Eyquem de Montaigne
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Six questions pour le déconfinement
 
 
 
 

Six questions pour le déconfinement

Six questions pour un déconfinement

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié six critères à remplir avant de déconfiner. Le site Consoglobe nous les rappelle. Nous les reprenons ici en rappelant que le déconfinement n'est pas la fin de l'épidémie CoViD-19, le virus SRAS-CoV-2 responsable de la pandémie n'a pas disparu.

Nous allons devoir vivre avec ! Il convient que chacun se pose les questions et y apporte sa réponse en se disant « Le virus ne passera pas par moi » ? Le bon sens doit jouer ! Alors, chiche ? Un bon contribuable et un bon citoyen responsable doit se poser des questions et vérifier ses réponses ?

Nous venons de vivre 50 jours de confinement dans nos maisons et des professionnels de santé dévoués, eux, se sont battus pour soigner nos amis, nos parents, notre population, avec des moyens réduits. Certains l'ont payé de leur vie et nous ne devons pas les oublier. Pour eux, ceux qui ont survécu pour que nous vivions, le déconfinement doit être un soulagement et nous devons veiller, chacun dans notre lieu de vie et de travail (repris ou à reprendre) à ne pas faire repartir l'épidémie-pandémie.


1 - La transmission du virus est elle contrôlée ?

Le virus voyage localement, par des projections (postillons, crachats, gouttelettes à la suite d'éternuements). Il voyage à courte, moyenne et longue distance dans de manière invisible dans l'organisme humain (ou animal) ?. Un organisme infecté ne développe pas immédiatement, il peut incuber 3 à 5 jours, silencieusement. Cette période peut s'étendre jusqu'à 15 jours.

A mon niveau, ais-je les bons gestes-barrières (masques, vêtments, ...) ?

Suis-je protégé contre les nébulisations du virus par les autres ?

Suis-je un nébulisateur, porteur du virus qui s'ignore  ?

Dois-je faire un test de dépistage ?

2 - Le système de santé dont je dépends est il en capacité ?

Nous dépendons tous d'un système de santé (hôpitaux, cliniques, laboratoires, soignants, aide-soignants, auxiliaires, ...). Il convient de suivre avec attention la situation locale (presse, Internet, télévision, ...).

Le système est il capable de tester, d'isoler et de traiter chaque cas et particulièrement le mien ?

Est-on capable de tracer, retracer, chacun de mes contacts ?

3 - Les risques d'épidémie sont-ils réduits ?

La question de l'OMS parle des établissements de santé et les maisons de soins.  

Quel est mon rôle de citoyen dans la réduction des risques d'épidémies ?

Comment réduire ces risques ?

4 - Les mesures préventives sont-elles en place ?

Ces mesures concernent mon lieu de vie, de travail, dans les écoles et dans les lieux publics.

Suis-je en mesure de respecter ces mesures ?

5 - Les risques d'importation sont-ils gérés ?

L'importation du virus se fait par la circulation de porteurs en apparence sains. Saul un dépistage par tests-analyses (PCR, sang, ...).

A mon niveau, comment puis-je éviter d'importer du virus ?

La même question, comment puis-je éviter de faire circuler le virus ?

6 - Ma communauté est elle formée ?

Il s'agit là de vérifier autour de nous, bien que confinés, que les autres sont bien informés et formés. Nous ne devons pas être insouciants mais raisonnablement prudents.

Ma communauté est-elle pleinement éduquée, engagée et habilitée à s'adapter aux nouvelles normes de vie en société ?


Nous ne prétendons pas, nous citoyens et contribuables de vaincre à nous tout seuls la pandémie. Nous réussirons si nous sommes tous, ENSEMBLE, des citoyens responsables, capables de nous auto-contrôler et de nous mettre à l'abri des erreurs des autres. Prévenir, c'est guérir !

C'est à ce prix que nous allons commencer à reprendre une vie économique et sociale. 

Il n'empêche que, ceux dont l'insouciance, le manque de prévoyance, ceux à qui l'on doit d'avoir envoyé nos soignants au combat sans armes, ceux là devront rendre des comptes. La France doit être gouvernée par des citoyens sérieux, soucieux de l'intérêt général, du bien public.

Citoyen-Contribuable
Docteur (non-médecin) en Sciences biologiques

gygirl1.gif

Mots-clés associés

citoyen34
Catégorie : Bases citoyennes - Civisme
Page lue 1082 fois