En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudre de Neptune.   Commandos de Marine
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
Texte à méditer :   Plus le singe monte haut, plus il montre son cul.   Michel Eyquem de Montaigne
Texte à méditer :   Chaque poste où un homme peut servir son pays est honorable.   George Washington
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Citoyenneté
 
 
 
 

Blog - Citoyenneté


Le scandale Doctolib, Maïa, Keldoc  -  par   JeanPeuplus

Les comités Théodule, si décriés par notre regretté général, s'entassent dans notre gouvernement. Il faut des shadoks pour recevoir des coups de férule au cas où çà ne réussirait pas ! Des boucs émissaires sur qui taper si ça ne marche pas ! Le Ministère de la Santé, dans sa grande incompétence en informatique et en élaboration de cahier de charges, a décidé de confier à trois entités privée le soin de gérer les prises de rendez-vous de vaccinations. Ils on eu un service minimum. La question se pose : à quel prix ? Nous avons eu depuis le mois de janvier un paysage désolant, un plafond de verre sur lequel les personnes âgées non pensionnaires des EHPAD se sont cassées le nez.

Vaccinez vous qu'ils disaient !

Le Ministère de la Santé a envoyé '22 janvier 2021) un courrier aux contribuables âgés de plus de 75 ans, éligibles à la vaccination pour leur donner un numéro d'appel pour prendre rendez-vous : 0 800 009 110 appel et service gratuits. Puis le 15 mars, une feuille sous le timbre de l'Assurance Maladie une feuille d'information "Ameli&Vous" est arrivée clamant "La vaccination contre la Covid-19 s'accèlère' avec une "parole d'expert" signée par le Professeur Alain Fischer "à la tête du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale" (une invention du Ministre de la Santé ?). Mais pas toujours de vaccin à l'horizon malgré l'invitation à téléphoner au 0 800 009 110 (service et appel gratuit).

Gageons que M. le Professeur n'a jamais testé le système de rendez-vous mis en place : le Papet Fischer a-t-il essayé ce que des milliers de papets et mamets (papys et mamies) ont essayé : se taper la tête dans des écrans vides de créneaux de vaccination demandant de rappeler quelques jours plus tard. Tous ne sont pas de virtuoses du site web ! Nous avons essayé la recommandation de la circulaire du 22 janvier 2021 "contacter votre médecin traitant ou un médecin de votre choix". J'ai contacté le médecin responsable d'un centre de vaccination en déposant mon identité, celle des médecins fréquentés ces 24 derniers mois et mon curriculum-vitae sanitaire avec mes co-morbidités. C'était il y a un mois ! On vous rappellera ! Je suis allé le 12 mars dans un autre centre et là, bingo, deux heures après, un coup de téléphone sur mon portable : RV vaccination 16 mars à 14h30 ! Le lendemain, autre coup de fin à 14h00 : le premier centre m'appelait : un créneau disponible, mon épouse en a bénéficié ! Que s'est-il passé en pleine pénurie ?

La gestion Doctolib et consorts !

Nous n'avons cessé d'appeler le 0 800 009 110 et avons découvert que les opératrices-opérateurs consultaient les mêmes pages internet et n'avaient aucune réserve cachée ? Mais pourquoi ne pas avoir mis en place, par département, une liste d'attente pour ceux qui n'ont pas fait partie de la première vague d'inscriptions? En enregistrant le n° de sécurité sociale pour éviter les doublons ! Un spécialiste des bases de données comme mon ami Astérix34 pouvait le faire facilement.

Là est le hic ! Il y a eu des doublons. Lors de la première vague d'inscriptions, des personnes désireuses de bénéficier à tout prix d'un vaccin se sont tout simplement inscrites plusieurs fois ! Une fois vaccinées, comment prévenir les autres centres de vaccination ? Des créneaux se libèrent ainsi et doivent être immédiatement pourvus  Sinon, la précieuse dose de vaccin décongelée est perdue.

Pourquoi ne pas avoir mis en place un système de contrôle de doublons ? Quel est le montant du gas-pillage de précieux vaccins Pfizer ? J'ai pu casser le plafond de verre, le mur du système web de réservations !  J'ai passé le mot à mes amis et ça a marché. Un de mes amis arrivé à 17h00 dans un Centre a été retenu et il est parti vacciné. J'ai personnellement attendu un mois le précieux appel téléphonique. Mon épouse en a bénéficié, un de mes amis aussi.

Dans le métier que j'ai exercé au 12 avenue de Ségur à Paris, à 200 m du Ministère de la Santé, nous avions des informaticiens compétents. On nous avait appris que lors de la mise au point d'un système informatique, il fallait faire des essais en situation. Monsieur le Professeur Fischer a-t-il essayé le système de réservation ? Je ne pense pas qu'il soit descendu de son piédestal doré ! Le système est boiteux !

Pour en rajouter, on a manqué de vaccins Pfizer et Moderna. Astra-Zeneca a été dénigré. Pourquoi ?

Sur la chaine de TV La Cinq, hier 19 mars à 17h45, le Professeur Gilbert DERAY (un nouveau venu), un néphrologue, n'a pas mâché ses mots. Le macronbashing a marché, dur et précis dans ses accusations. Un procureur de plus dans le lot dont M. Macron a du mal à encaisser les piques, piques justifiées. 

DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS !

Là est le salut ! Hélas, ils sont produite dans d'autres pays. La France, patrie de Pasteur, a perdu ses usines VACCINS !

DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS !

Le confinement, quelque soit son nom officiel, est une défaite !

Les comités Théodule, si décriés par notre regretté général, s'entassent dans notre gouvernement. Il faut des shadoks pour recevoir des coups de férule au cas où çà ne réussirait pas ! Des boucs émissaires sur qui taper si ça ne marche pas ! Le Ministère de la Santé, dans sa grande incompétence en informatique et en élaboration de cahier de charges, a décidé de confier à trois entités privée le soin de gérer les prises de rendez-vous de vaccinations. Ils on eu un service minimum. La question se pose : à quel prix ? Nous avons eu depuis le mois de janvier un paysage désolant, un plafond de verre sur lequel les personnes âgées non pensionnaires des EHPAD se sont cassées le nez.

Vaccinez vous qu'ils disaient !

Le Ministère de la Santé a envoyé '22 janvier 2021) un courrier aux contribuables âgés de plus de 75 ans, éligibles à la vaccination pour leur donner un numéro d'appel pour prendre rendez-vous : 0 800 009 110 appel et service gratuits. Puis le 15 mars, une feuille sous le timbre de l'Assurance Maladie une feuille d'information "Ameli&Vous" est arrivée clamant "La vaccination contre la Covid-19 s'accèlère' avec une "parole d'expert" signée par le Professeur Alain Fischer "à la tête du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale" (une invention du Ministre de la Santé ?). Mais pas toujours de vaccin à l'horizon malgré l'invitation à téléphoner au 0 800 009 110 (service et appel gratuit).

Gageons que M. le Professeur n'a jamais testé le système de rendez-vous mis en place : le Papet Fischer a-t-il essayé ce que des milliers de papets et mamets (papys et mamies) ont essayé : se taper la tête dans des écrans vides de créneaux de vaccination demandant de rappeler quelques jours plus tard. Tous ne sont pas de virtuoses du site web ! Nous avons essayé la recommandation de la circulaire du 22 janvier 2021 "contacter votre médecin traitant ou un médecin de votre choix". J'ai contacté le médecin responsable d'un centre de vaccination en déposant mon identité, celle des médecins fréquentés ces 24 derniers mois et mon curriculum-vitae sanitaire avec mes co-morbidités. C'était il y a un mois ! On vous rappellera ! Je suis allé le 12 mars dans un autre centre et là, bingo, deux heures après, un coup de téléphone sur mon portable : RV vaccination 16 mars à 14h30 ! Le lendemain, autre coup de fin à 14h00 : le premier centre m'appelait : un créneau disponible, mon épouse en a bénéficié ! Que s'est-il passé en pleine pénurie ?

La gestion Doctolib et consorts !

Nous n'avons cessé d'appeler le 0 800 009 110 et avons découvert que les opératrices-opérateurs consultaient les mêmes pages internet et n'avaient aucune réserve cachée ? Mais pourquoi ne pas avoir mis en place, par département, une liste d'attente pour ceux qui n'ont pas fait partie de la première vague d'inscriptions? En enregistrant le n° de sécurité sociale pour éviter les doublons ! Un spécialiste des bases de données comme mon ami Astérix34 pouvait le faire facilement.

Là est le hic ! Il y a eu des doublons. Lors de la première vague d'inscriptions, des personnes désireuses de bénéficier à tout prix d'un vaccin se sont tout simplement inscrites plusieurs fois ! Une fois vaccinées, comment prévenir les autres centres de vaccination ? Des créneaux se libèrent ainsi et doivent être immédiatement pourvus  Sinon, la précieuse dose de vaccin décongelée est perdue.

Pourquoi ne pas avoir mis en place un système de contrôle de doublons ? Quel est le montant du gas-pillage de précieux vaccins Pfizer ? J'ai pu casser le plafond de verre, le mur du système web de réservations !  J'ai passé le mot à mes amis et ça a marché. Un de mes amis arrivé à 17h00 dans un Centre a été retenu et il est parti vacciné. J'ai personnellement attendu un mois le précieux appel téléphonique. Mon épouse en a bénéficié, un de mes amis aussi.

Dans le métier que j'ai exercé au 12 avenue de Ségur à Paris, à 200 m du Ministère de la Santé, nous avions des informaticiens compétents. On nous avait appris que lors de la mise au point d'un système informatique, il fallait faire des essais en situation. Monsieur le Professeur Fischer a-t-il essayé le système de réservation ? Je ne pense pas qu'il soit descendu de son piédestal doré ! Le système est boiteux !

Pour en rajouter, on a manqué de vaccins Pfizer et Moderna. Astra-Zeneca a été dénigré. Pourquoi ?

Sur la chaine de TV La Cinq, hier 19 mars à 17h45, le Professeur Gilbert DERAY (un nouveau venu), un néphrologue, n'a pas mâché ses mots. Le macronbashing a marché, dur et précis dans ses accusations. Un procureur de plus dans le lot dont M. Macron a du mal à encaisser les piques, piques justifiées. 

DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS !

Là est le salut ! Hélas, ils sont produite dans d'autres pays. La France, patrie de Pasteur, a perdu ses usines VACCINS !

DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS ! DES VACCINS !

Le confinement, quelque soit son nom officiel, est une défaite !

Fermer

citoyen34
Publié le 20/03/2021 ¤ 07:31   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par Fiston93 le 20/03/2021 ¤ 09:16

Nous sommes gouvernés par de dangereux amateurs. Des amateurs, certes, mais leur amateurisme intervenant dans la gestion d'une pandémie qui cause des morts est criminel. On ne joue pas avec la vie des citoyens. Si on n'est pas capable de gouverner, on se retire. On cède la place ou on met aux commandes des vrais spécialistes de la gestion de crises, surtout pas des énarques qui persistent en signent dans leur volonté de démolir le système national de santé publique. La région parisienne, le coeur de notre pays, n'a pas créé un seul lit supplémentaire de réanimation. Pourquoi ? 

Un magnifique hôpital militaire a été fermé en plein centre de Paris. Pourquoi s'obstine-t-on à le darder fermé, désaffecté ? La réponse à cette question serait-elle liée à des options d'aménagement urbain et à des intérêts financiers ? La surface de cet hôpital en plein centre de Paris serait-elle promise à de futures et fructueuses opérations immobilières ? Le Val-de-Grâce est il un sujet tabou ? Le gouvernement des épiciers et banquiers réunis n'a que trop duré !

Les énarques au pouvoir devraient réfléchir avec l'instauration des confinements ruineux pour notre pays.