En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Texte à méditer :   Résister doit être écrit au présent   Lucie Aubrac
Texte à méditer :   Amour sacré de la Patrie, conduis soutiens nos bras vengeurs ....   Rouget de l'Isle
Texte à méditer :   L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès   Sir Baden-Powell
Texte à méditer :   La grande tâche de l'homme est de ne pas servir le mensonge.   Albert Camus
Texte à méditer :   Il y a un communautarisme islamique qui n'a pas sa place sur la terre de France.   François Fillon
Texte à méditer :   Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.   Cardinal de Richelieu
Texte à méditer :   L'optimisme va bien à qui en a les moyens.   Charles de Gaulle
Texte à méditer :     Comité laïcité-république
Texte à méditer :   La force de la cité ne réside ni dans ses remparts, ni dans ses vaisseaux, mais dans le caractère de ses citoyens   Thucydide
Texte à méditer :   Plumez un poulet plume par plume, personne ne le remarquera.   Madeleine Allbright
Texte à méditer :   La démocratie participative : les citoyens sont les meilleurs experts que questions qui les concernent.   Mme Ségolène ROYAL
Texte à méditer :   Le citoyen défend la cité lorsque celle-ci est menacée.   Colonel (er) Michel GOYA
Texte à méditer :   Il n'est nulle démocratie sans citoyens éclairés, nulle souveraineté sans possibilité de s'informer, nulle liberté sans représentation pour la contrôler.   Juan Branco
Texte à méditer :   Un roi n'est ni un parent ni un ami   Proverbe Wolof (Sénégal)
Texte à méditer :   Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudre de Neptune.   Commandos de Marine
Texte à méditer :   Les deuils imposent des devoirs, ils commandent l'effort en commun   Ernest Renan (cité par F. Fillon)
Texte à méditer :   La France que nous aimons est, aujourdh'ui, menacée.   François Fillon
Texte à méditer :   L'effort est le vivier de l'homme qui tente de se relever   Sergent Vincent Dorival
Texte à méditer :   L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte   Confucius
Texte à méditer :   Ce n'est pas le virus qui se promène, ce sont les gens qui le portent   Le bon sens
Texte à méditer :   Le masque sur le visage est un geste barrière important.   Le bon sens
Texte à méditer :   Demain, « dans la pleine lumière des lendemains, il est facile de voir où nous avons été ignorants ou » ... « négligents ou maladroits.»   d"après W. Churchill
Texte à méditer :   Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque: ce sont les plus haut placés qui servent le moins.   G. Clémenceau
Texte à méditer :   Plus le singe monte haut, plus il montre son cul.   Michel Eyquem de Montaigne
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Santé publique
 
 
 
 

Blog - Santé publique


Nous ne voulons plus marcher à la godille  -  par   IHEDN34090

Appel aux citoyens qui manient la godille

La conférence de presse de Monsieur le Président de la République soulève un tollé de protestations de la part de toute une profession : les cafetiers et  restaurateurs mais aussi de nombreux métiers en relation avec la culture. Le Président est-il crédible ? Pendant 3/4 d'heures ce soir 14 octobre 2020, le Président nous expose son point-de-vue forgé pat ses conseillers "scientifiques" ! « Il faut instaurer un couvre-feu, Paris et Île-de-France et sept métropoles dont la nôtre, Montpellie».

Tout ce que nous explique notre Président paraît vraisemblable mais, il y a un mais. Le confinement qui a mené la France au bord de la ruine économique et sanitaire avait semblé réussi, la CoVid19 semblait avoir été maîtrisée, le déconfinement a lamentablement foiré. Le virus continue de circuler. De coup de godille en coup de godille, le Gouvernement, son primat des ministres et le chef suprême, il y a des changements de cap dont on se demande la cause.

Un conseil dit scientifique publie avis sur avis. Ce comité que d'aucuns qualifierait de Théodule (voir notre défunt Charles de Gaulle) ne semble pas d'accord sur la question qui se pose à tout citoyen un tant soit peu versé sur la Biologie : comment se propage le virus ? C'est là le nœud du problème !

Nous avons eu la gripette, les masques inutiles car on en manquait (c'est si bête qu'on ne savait pas s'en servir !),  les test en rupture de stocks, le refus d'utiliser les machines installées en médecine vétérinaire ... Rappelons qu'au début de la pandémie, pour des raisons idéologiques, notre pays n'a pas mis en place la seule mesure qui aurait stoppé le virus : un contrôle strict et renforcé de nos frontières ! De là, le virus porté par des piétons véhiculés par avions, bateaux, voitures, s'est répandu dans notre pays, chez nos voisins, en occident, ....

Tant que des épidémiologistes sérieux, des vrais, travaillant avec des militaires ou des civils spécialisés (criminologues, sociologues, AAIHEDN, ...) n'auront pas établi scientifiquement comment le virus chemine, nous ne maîtriserons pas l'épidémie en France, dans nos régions, nos départements, nos métropoles, nos villes et nos villages. Les militaires modernes savent beaucoup de choses qu'ignorent les énarques prétendus omniscients et omnipotents ainsi que les médecins qui ne font plus de médecine depuis longtemps et sont devenus énarques !

Mais si on ne change pas de chevaux au milieu du gué, on peut les obliger à voir la réalité en face et à faire, enfin, appliquer les bonnes décisions. Nous devons plus être gouvernés par des rois de la godille, un coup à droite, un coup à gauche. Si le problème avait une solution facile, çà se saurait. Monsieur le Président, il faut faire mouiller la chemise à des conseils de défense, des vrais conseils de défense composés de personnes sachant ce qu'est l'esprit de défense. Vous avez manifesté depuis le début de votre carrière politique un mépris souverain pour la « chose militaire » jusqu'à vous priver d'un Chef d'État-major général qui avait osé vous dire en face la vérité. Les Anciens Auditeurs de l'Institut des Hautes-Études de la Défense Nationale ont reçu pour mission de faire connaître l'esprit de défense et de maintenir le lien armée-nation. Cette armée dont le magnifique hôpital du Val-de-Grâce est à l'abandon en plein centre de Paris ! La Chine nous a donné un magnifique exemple en créant un hôpital de toutes pièce, nous en avons un en plein Paris, il sera difficile de le remettre en marche et de récupèrer son personnel dispersé au quatre vents ! Mail il le faudra !

Vous avez évoqué le retour de la fabrication des médicaments en France : il était temps pour vous, Monsieur le Chef de l'Etat, de remettre en place les industries françaises dispersées elles aussi au quatre vents de la mondialisation. La réindustrialisation de la France est une chance pour vous qui avez hérité du mauvais travail de démolition de notre industrie manufacturière dont le déclin a commencé en 1979 et a continué sans désemparer. Qui a été nommé Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique le 26 août 2014 ?

Un citoyen biologiste excèdé

Appel aux citoyens qui manient la godille

La conférence de presse de Monsieur le Président de la République soulève un tollé de protestations de la part de toute une profession : les cafetiers et  restaurateurs mais aussi de nombreux métiers en relation avec la culture. Le Président est-il crédible ? Pendant 3/4 d'heures ce soir 14 octobre 2020, le Président nous expose son point-de-vue forgé pat ses conseillers "scientifiques" ! « Il faut instaurer un couvre-feu, Paris et Île-de-France et sept métropoles dont la nôtre, Montpellie».

Tout ce que nous explique notre Président paraît vraisemblable mais, il y a un mais. Le confinement qui a mené la France au bord de la ruine économique et sanitaire avait semblé réussi, la CoVid19 semblait avoir été maîtrisée, le déconfinement a lamentablement foiré. Le virus continue de circuler. De coup de godille en coup de godille, le Gouvernement, son primat des ministres et le chef suprême, il y a des changements de cap dont on se demande la cause.

Un conseil dit scientifique publie avis sur avis. Ce comité que d'aucuns qualifierait de Théodule (voir notre défunt Charles de Gaulle) ne semble pas d'accord sur la question qui se pose à tout citoyen un tant soit peu versé sur la Biologie : comment se propage le virus ? C'est là le nœud du problème !

Nous avons eu la gripette, les masques inutiles car on en manquait (c'est si bête qu'on ne savait pas s'en servir !),  les test en rupture de stocks, le refus d'utiliser les machines installées en médecine vétérinaire ... Rappelons qu'au début de la pandémie, pour des raisons idéologiques, notre pays n'a pas mis en place la seule mesure qui aurait stoppé le virus : un contrôle strict et renforcé de nos frontières ! De là, le virus porté par des piétons véhiculés par avions, bateaux, voitures, s'est répandu dans notre pays, chez nos voisins, en occident, ....

Tant que des épidémiologistes sérieux, des vrais, travaillant avec des militaires ou des civils spécialisés (criminologues, sociologues, AAIHEDN, ...) n'auront pas établi scientifiquement comment le virus chemine, nous ne maîtriserons pas l'épidémie en France, dans nos régions, nos départements, nos métropoles, nos villes et nos villages. Les militaires modernes savent beaucoup de choses qu'ignorent les énarques prétendus omniscients et omnipotents ainsi que les médecins qui ne font plus de médecine depuis longtemps et sont devenus énarques !

Mais si on ne change pas de chevaux au milieu du gué, on peut les obliger à voir la réalité en face et à faire, enfin, appliquer les bonnes décisions. Nous devons plus être gouvernés par des rois de la godille, un coup à droite, un coup à gauche. Si le problème avait une solution facile, çà se saurait. Monsieur le Président, il faut faire mouiller la chemise à des conseils de défense, des vrais conseils de défense composés de personnes sachant ce qu'est l'esprit de défense. Vous avez manifesté depuis le début de votre carrière politique un mépris souverain pour la « chose militaire » jusqu'à vous priver d'un Chef d'État-major général qui avait osé vous dire en face la vérité. Les Anciens Auditeurs de l'Institut des Hautes-Études de la Défense Nationale ont reçu pour mission de faire connaître l'esprit de défense et de maintenir le lien armée-nation. Cette armée dont le magnifique hôpital du Val-de-Grâce est à l'abandon en plein centre de Paris ! La Chine nous a donné un magnifique exemple en créant un hôpital de toutes pièce, nous en avons un en plein Paris, il sera difficile de le remettre en marche et de récupèrer son personnel dispersé au quatre vents ! Mail il le faudra !

Vous avez évoqué le retour de la fabrication des médicaments en France : il était temps pour vous, Monsieur le Chef de l'Etat, de remettre en place les industries françaises dispersées elles aussi au quatre vents de la mondialisation. La réindustrialisation de la France est une chance pour vous qui avez hérité du mauvais travail de démolition de notre industrie manufacturière dont le déclin a commencé en 1979 et a continué sans désemparer. Qui a été nommé Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique le 26 août 2014 ?

Un citoyen biologiste excèdé

Fermer

citoyen34
Publié le 15/10/2020 ¤ 08:17   | |    |


Commentaires

Réaction n°1 

 par Panoptes le 15/10/2020 ¤ 08:35

En lisant ce billet d'un Ancien Auditeur de l'IHEDN, je songe à l'adage "gouverner c'est prévoir". Je pense aussi aux terribles paroles du Chant des Canuts "Nous tisserons le linceul du vieux monde", "et l'on entend la révolte qui gronde".

La rédaction du site Citoyens34 vous offre le chant des canuts sur You-tube. Cliquez ce lien. Merci Panoptés.